Accepter l’erreur – Collège

Autonomie : construire une liberté Découvrir et construire son identité 1b – Accepter l’erreur

L’erreur est la bienvenue

L’erreur est la bienvenue, elle est même attendue et parfois sollicitée en cours de SVT, l’élève en est remercié. Elle permet souvent au professeur de rebondir, de reprendre l’explication de la notion avec une nouvelle approche. L’erreur est bien sûr expliquée et corrigée mais elle est valorisée en devenant le point de départ d’une nouvelle formulation du cours. L’erreur est prise comme une réaction normale aux enseignements et ceux-ci doivent se l’approprier, l’intégrer pour mieux l’effacer. Elle est un élément à part entière du cours de SVT, elle est nécessaire à l’acquisition de sa logique.

L’erreur : une source d’apprentissage

L’éducateur favorise au quotidien (cours, vie scolaire) l’acceptation de l’erreur comme une source d’apprentissage et non comme un obstacle aux progrès de l’élève. Dès lors, dans la construction de son identité, ce dernier est amené à la considérer comme un moyen de grandir et non comme une atteinte à sa personne.

Vive l’erreur !

L’erreur n’est pas une faute à nos yeux. Elle est un indice précieux du raisonnement erroné de l‘élève. En partant d’elle, le professeur peut rectifier le mauvais raisonnement et donner une explication qui tient davantage compte de l’avancée de chaque élève. Ainsi en cours de français, bien des mauvaises habitudes orthographiques peuvent être corrigées en montrant le non fondé de la faute.