Mettre en place un tutorat – Collège

Solidarité : éduquer à la rencontre de l’autre Partager ses connaissances 4b- Mettre en place un tutorat, un soutien

Des élèves tuteurs

Le partage des connaissances peut se vivre à Saint Georges sous le mode du tutorat.
Tout d’abord le constat du niveau hétérogène des élèves a incité les professeurs à mettre en place un dispositif de tutorat, soutenu par le désir des classes de troisièmes d’aider les plus jeunes collégiens qui rencontraient des difficultés d’organisation ou de travail. Ce dispositif offrait le double avantage d’une mise au service de l’autre et d’une responsabilisation valorisante des aînés. La relation entre les élèves facilite les échanges confiants autour des apprentissages, rendus parfois difficiles par les contraintes liées aux classes surchargées. Concrètement, un élève de troisième volontaire rencontre régulièrement un élève de sixième qu’il conseille dans les méthodes et l’organisation de son travail. Ce tutorat participe de manière efficace aux relations entre les différents niveaux du collège.

Un travail à la carte

Le partage des connaissances peut se vivre à Saint Georges sous le mode de la remédiation.
Ce dispositif, mis en place en quatrième, a pour vocation de reprendre les bases non acquises en français et en mathématiques au primaire et en début de collège, pour permettre à l’élève en difficulté de combler ses lacunes et d’acquérir le niveau requis afin d’intégrer sereinement les programmes de quatrième. Concrètement, un effectif très réduit (quatre élèves environ) permet une approche personnalisée des difficultés diagnostiquées chez chacun d’eux ; le professeur choisit d’intervenir sur des lacunes très ciblées pendant un nombre de séances qui varie selon les nécessités. Cela favorise d’une part les actions concrètes des enseignants en vue de la réussite de leurs élèves, et une confiance retrouvée du côté de ces derniers par l’attention personnelle qui leur est apportée.